top of page
Rechercher

Comment maîtriser la couleur

Une approche théorique sur ce qu'il faut comprendre à propos de la couleur pour une peinture réussie.


Peinture à l'huile du peinture Claude Monet, " La promenade".
Exemple ci-dessus: La promenade, Claude Monet

Parfois le ciel n’est pas bleu et l’herbe n’est pas verte.

Reconnaître ces instances peut faire la différence entre une peinture et une peinture réussie.

L’usage de la couleur a beaucoup changé depuis qu’elle est plus facile d’accès. Dans l’Antiquité et au Moyen-Âge, les pigments viennent souvent de pays lointains et coûtent très cher. Certaines couleurs deviennent donc symbole de statut. Le bleu outremer par exemple, était fait à base de lapis-lazuli importé Afghanistan et réduit en poudre. De part sa rareté, il était souvent réservé aux représentations de la Vierge Marie. Posséder une peinture contenant beaucoup de bleu (ou un autre pigment rare) était donc longtemps une preuve de richesse. La synthétisation des pigments, plusieurs siècles plus tard, rend la peinture plus accessible et permet aux artistes d’expérimenter avec la couleur.


La théorie de la couleur ou color theory, qu’est-ce que c’est?

La théorie de la couleur est souvent représentée par le cercle chromatique. Les couleurs primaires ( cyan, jaune, magenta ), secondaires ( vert, rouge, bleu ) etc. Certaines combinaisons de couleurs sont plus plaisantes que d’autres parce qu’elles suivent des schémas traditionnels: couleurs complémentaires, analogues ou autre. Plus on avance dans l’étude de la couleur, plus ces schémas se compliquent. Cette difficulté vient du fait que les couleurs existent en relation avec leur entourage. Elles dépendent les unes des autres et changent en fonction de leurs voisines ( ex. une feuille jaune aura l’air grise dans la pénombre ). Cela implique que pour obtenir l’ambiance désirée pour notre sujet, il faut l’avoir en tête depuis le début, au risque que l’œuvre finale soit trop littérale et manque d’intérêt. Dans l’exemple ci-dessous, la scène se déroule de nuit, éclairée par la lune. Cet atmosphère confère à la scène un aspect mystérieux : la figure solitaire se dirige peut-être vers le temple pour une rencontre ou une cérémonie secrète. Cette ambiance provient uniquement du choix des couleurs, auquel l’artiste a réfléchit tout au long de la réalisation. Sans cette ambiance nocturne, le sujet de la peinture est complètement différent.

Exemple ci-dessous: May Night, Willard Leroy Metcalf
Exemple de peinture à l'huile de Willard Leroy Metcalf
"May Night", Willard Leroy Metcalf

Exemple de peinture à l'huile de Willard Leroy Metcalf, modifiée pour mettre en avant les différentes couleurs éclairées
"May Night", Willard Leroy Metcalf - Version modifiée

On constate ci-dessus que les zones «éclairées» de la version originale sont en réalité très foncée. Cela contribue bien sûr à l’effet nocturne, mais la difficulté se trouve dans la sélection de ces teintes foncées, les valeurs habituellement attribuées à la lumière étant bien trop claires dans ce contexte.


Diversité

En plus du contexte, la couleur sert à amener de l’énergie à une image. Jouer avec les complémentaires et la vibration des couleurs apporte un niveau de lecture secondaire qui donne de la profondeur à l’image. Les Impressionnistes l’ont bien compris et ont usé de cette méthode pour simplifier des sujets complexes. Dans l’exemple ci-dessous, l’herbe à l’air vivace et hétéroclite alors qu’elle n’est composée que de touches très semblables. Les différentes couleurs superposées nous laissent imaginer diverses plantes et fleurs qui ne sont pourtant pas représentées.


Application de la théorie de la couleur

Comment utiliser la théorie de la couleur dans nos propres images?

Avant de commencer un projet conséquent, prenez le temps de dessiner quelques croquis, simplifiés et en couleur, pour choisir l’ambiance qui vous convient le mieux, et vous entraîner à la représenter. Vous constaterez peut-être que quelques ajustements doivent être faits à votre palette habituelle. Avec un peu de chance, vous trouverez une variante à laquelle vous n’aviez pas pensé et qui complimente votre idée.


Pour vous entrainer à reconnaitre les couleurs, vous pouvez, comme dans les exemples ci-dessus, choisir une couleur autour de vous ou sur une image, et essayer de la recréer au mieux. Cet exercice vous permettra par la suite de mieux évaluer l’impact du contexte sur les sujets de vos propres travaux.

Retrouvez plus de conseils et d'exercices sur la théorie de la couleur dans nos cours de peinture à l'huile.

Comments


bottom of page